Accueil Menu présentation Menu forum Menu débutant Menu logiciels Menu photos Menu détente
les six  menus de base
AGENDA 2017

Liste des réunions au format ICAL
Astuce : pour garder votre agenda à jour, pointez le sur l'URL http://lug68.org/lug68.ics !

Les rendez-vous à ne pas manquer !
Chargement en cours...

Accès au Domaine Langmatt pour les réunions informatisées de Murbach :
Page Domaine Langmatt - Murbach
Domaine Langmatt - Murbach
Lat / Lon : 47,91281132210774 / 7,13822990655899

Accès au site internet du Cheval Blanc pour les réunions informatisées de Wintzenheim :
Espace d'animation et de Loisir du Cheval Blanc - Wintzenheim
Lat / Lon : 48,07043895165002 / 7,29973509907722

Accès au site internet de Linux Kunheim pour les réunions informatisées de Kunheim :
Linux Kunheim
Lat / Lon : 48,07737825492639 / 7,53405556082726

 

Les éditos :

(permalien : )

L'arnaque Windows S

Depuis plusieurs années déjà, nous constatons la fermeture progressive du matériel, avec des machines vendues en magasin comme des compatibles PC, mais qui sont en fait des machines bridées à un OS privateur de liberté, ou trafiquées de manière à complexifier toute installation et usage de GNU/Linux en dual boot.

ACER ZC-606

Il faut ici tirer son chapeau à ACER, avec son modèle aspire ZC-606. Le BIOS UEFI de la machine contient bien une option CSM (Compatibility Settings Mode), mais dès qu'on l'active, l'OS privateur de liberté, installé par défaut, ne démarre plus. Qu'à cela ne tienne : nous avons logiquement tenté une installation classique de Ubuntu MATE en version UEFI. L'installation s'est correctement déroulée, les fichiers de démarrage ont bien été copiés sur la partition FAT ou le nouveau BIOS cherche ses images de démarrage, mais voilà : l'entrée UBUNTU n'apparaît jamais au démarrage ! Le BIOS de la machine refuse obstinément de voir l'OS GNU/Linux pourtant présent et fonctionnel ! En conclusion sur cette machine, soit vous mettez le chargeur de démarrage sur une clé USB, ce qui forcera à des manipulations supplémentaires manuelles à chaque mise à jour du noyau et de GRUB (ce qu'un particulier ne sait pas faire et ne fera pas), soit vous passez manuellement dans le BIOS à chaque fois que vous voulez changer de système (ce qu'un particulier ne sait pas faire et ne fera pas non plus). Bref : sur ce modèle, tout est fait pour décourager au maximum le client de quitter la bergerie windows - avec succès (pour le moment du moins...).

Prendre le consommateur pour un con semble décidément un jeu très en vogue chez les fabricants, mais à leur décharge, les consommateurs ignorants ne regardent toujours que le prix d'achat. Combien de fois devrons nous encore le dire et le répéter : un ordinateur à moins de 300€ est forcément bridé quelque part, et ne peut donc être qu'une mauvaise affaire pour qui veut un véritable compatible PC complet. Quant au prix, considérer le prix d'achat seul est particulièrement stupide en soi : c'est le prix de la machine et des logiciels qu'il faut additionner sur 5 ans minimum, pour avoir une bonne idée du budget réel alloué côté foyer. De ce point de vue, même si une machine sans OS coûte parfois un peu plus à l'achat, elle reste toujours un meilleur investissement, considérant que le prix cumulé équivalent des logiciels libres GNU/Linux classiques dépasse à lui seul des milliers d'€ cumulés.

Entre les tablettes maquillées en PC de base, vendues généralement autour des 150€ pour attirer les pigeons, et le prochain windows S qui arrive, et qui est officiellement bridé à 100% par l'éditeur, combien de gens vont encore se faire arnaquer, en découvrant après l'achat qu'on leur a vendu de la merde ?

ASUS X205TA

Et même un fabricant comme ASUS, qui fut le père du premier netbook sous OS GNU/Linux, nous a posé problème dernièrement avec son modèle X205TA dont la capacité disque de 32Go laissait à peine 7 pauvres Go pour installer un OS libre - faisable certes, mais ridicule ! Pas de mode CSM dans le BIOS UEFI de la machine ? Dommage et tant pis pour le dual boot - bref : encore une machine bricolée de partout, à éviter d'urgence !

Combien ainsi de modèles se trouvent aujourd'hui en rayon, présentés comme des compatibles PC en magasin, avec des vendeurs qui se gardent bien de prévenir le chalan des limitations de leur camelotte, ne connaissant eux mêmes, pour leur large majorité, rien aux méandres techniques sous jacentes des ordinateurs et des systèmes d'exploitation ? Une telle incompétence professionnelle, dans un domaine aussi technique, démontre bien à quel point on veut faire passer un ordinateur pour un aspirateur ou une machine à laver, vendus quelques rayons plus loin. On ne met pourtant pas ses données personnelles ni sa vie privée dans un aspirateur, alors quand le badaud va t-il enfin comprendre la différence fondamentale entre informatique et électro-ménager ?

En ce qui nous concerne, nous continuerons de dénoncer sur ce site internet les modèles et les fabricants respectifs qui nous arrivent en réunion informatisée, et où nous avons échoué à installer GNU/linux en dual boot, dans des conditions "normales" d'installation et d'utilisation.

L'ignorance entretenue des foules est d'autant plus pathétique qu'il y a assez de petits revendeurs informatique et de sites internet aujourd'hui pour trouver des machines neuves ou d'occasion correctes, qui soient de vrais compatibles PC, et ce à tous les prix. L'achat impulsif restera toujours le pire ennemi du consommateur avisé. Et quand on observe de vieilles machines de 10 ans d'âge, plus réactives que des modèles d'entrée de gamme récents, il faut vraiment arrêter la plaisanterie !

Comme toujours, nous recommandons l'achat de machines "nues", c'est-à-dire sans OS, que l'on retrouve chez les assembleurs et les sites marchands en ligne comme LDLC. On y retrouve des marques connues, comme Clevo, MSI, etc - et si vous hésitez, venez nous demander conseil : on se fera une joie de vous donner notre avis !

(permalien : )

Les éditos :

Mentions illégales ! A propos Plan du site Liens Ressources Compte LUG68 haut de pageHaut de page