Accueil Menu présentation Menu forum Menu débutant Menu logiciels Menu photos Menu détente
les six  menus de base
AGENDA 2021

Liste des réunions au format ICAL
Astuce : pour garder votre agenda à jour, pointez le sur l'URL http://lug68.org/lug68.ics !

Les rendez-vous à ne pas manquer !
Chargement en cours...

Accès au Domaine Langmatt pour les réunions informatisées de Murbach :
Page Domaine Langmatt - Murbach
Domaine Langmatt - Murbach
Lat / Lon : 47,91281132210774 / 7,13822990655899

Accès au site internet de Linux Kunheim pour les réunions informatisées de Kunheim :
Linux Kunheim
Lat / Lon : 48,07737825492639 / 7,53405556082726

 

Les éditos :

(permalien : )

Avertissement : les éditos n'engagent que leurs auteurs respectifs, ni l'ensemble du LUG68, ni les autres associations libristes du département.

Annulation de la réunion du 27 novembre

Le dernier virage de la Langmatt étant impossible à passer avec des pneus neige, nous sommes forcés d'annuler la réunion prévue ce jour. Cela nous arrive une fois l'an généralement. Pour ceux qui seraient déjà en route, ils peuvent nous rejoindre devant l'hôtel de ville de Guebwiller pour prendre un petit café sans pass jusqu'à 14h45.

En espérant que la prochaine réunion en décembre ne connaîtra pas le même soucis !

Festival Ungersheim

Un grand merci encore à la commune et à son maire pour nous permettre d'accéder au grand public ce week-end du 20-21 novembre. Cela faisait 1 an et demi que nos manifestations habituelles ont toutes été annulées à la suite, et on ne pourra que noter le courage d'Ungersheim d'oser tenir cette manifestation malgré les vents contraires qui persistent.

À noter cette année que les amateurs de bière artisanale auront l'embarras du choix avec un gros stand dédié, en plus de bon nombre d'exposants habituels, tous affectés comme nous, non par un virus qui a perdu de sa léthalité, mais par des mesures totalitaires qui n'ont plus rien de sanitaires, et n'ont rien à envier aux techniques de prise d'otages.

La loi étant ce qu'elle est, les visiteurs sont évidemment obligés de présenter un passe nasitaire à jour pour pouvoir entrer, ce qui va fermer les portes à nombre de personnes et à leur famille, au détriment autant des organisateurs que des exposants. Et c'est d'autant plus dommage que cette manifestation se veut particulièrement conviviale et fort sympathique.

Et merci encore à notre membre Bertrand T. d'avoir pris en charge cette manifestation, en plus des deux réunions de novembre programmées, dont la prochaine samedi 27 à partir de 14h, au Domaine Langmatt de Murbach.

Prochaines réunions de novembre

Pour information, les deux prochaines réunions auront donc lieu dans la salle habituelle évidemment chauffée vu la baisse des températures. Un grand merci encore à Bertrand T. de les prendre en charge, vu que le passe nasitaire infâme et inutile empêche bon nombre d'entre nous d'y participer physiquement (ce qui ne nous empêchera pas de donner un petit coup de main à distance si besoin), et que comme toutes les autres associations, nous dénoncons ouvertement ce sésame débile, aussi inutile que scandaleux (cf. édito précédent).

Nous constatons en outre que les voyants de santé sont au vert depuis plusieurs semaines, avec désormais 30 décès/jour, sur une population de 65 millions d'habitants. Autrement dit, une mortalité parfaitement négligeable à l'échelle d'un pays, les 1000 décès/jour étant bien loin.

Sachant qu'en plus, le produit injecté n'est finalement efficace que 6 mois, et vise la souche de l'an passé, on comprend aisément pourquoi il ne marche déjà plus que chez 1 sujet sur 2 - soit quand même 32,5 millions de gens qui resteront des porteurs sains potentiels, même après la 100000ème injection demain ! Parce qu'il est là, le problème !

On fait courir des risques inutiles à 50% de cette population injectée, chez qui ça n'a pas marché hier, et chez qui ça ne marchera pas mieux demain, avec des effets secondaires très loin d'être maîtrisés (voire mortels), tout en faisant croire en plus à ces gens - hypocrisie sublime - qu'ils seraient protégés !

Tout cela pour dire au final que les idiots qui s'imaginent pouvoir imposer l'injection aux réfractaires avec leur passe totalitaire sont surtout en train de tuer et de blesser des gens en bonne santé, au nom d'un dogme absurde, consistant systématiquement, et depuis plus d'un an, à fermer la porte à toute thérapie tiers, après avoir faussé et torpillé toutes les études sur d'autres médicaments. Chacun en tirera ses conclusions - l'élection de 2022 approche...

En attendant, nous sommes bien obligés de respecter la Loi, et de filtrer malheureusement la participation à nos réunions au grand public en règle. Nous sommes désolés de ne pouvoir accueillir tout le monde comme à notre habitude. Mais nous n'avons pas le choix.

Jetons l'argent par les fenêtres ! (Youpee !)

La région Est a donc choisi de continuer à gaspiller l'argent du contribuable en achetant des tablettes numériques pour les scolaires, jetables à 3 ans (les tablettes - pas les scolaires - suivez un peu nom de nom !). mdr

Et toujours le même constructeur bénéficiaire HP, comprenez : le grand copain de microsoft, qui n'a jamais fait le moindre effort pour proposer des machines GNU/Linux en France, alors qu'il le fait dans d'autres pays hors UE !

Aucun changement dans la configuration matérielle : disque de 100 Go seulement, pas de trappe disque dur/RAM pour changer un élément défectueux, batterie non amovible, processeur d'entrée de gamme qui se révélera insuffisant en post-bac pour ceux qui auront besoin de puissance de calcul, et auront réussi l'exploit de maintenir leur matériel en vie...

Remarquons que là où un acheteur professionnel du privé aurait au moins eu l'intelligence d'imposer un disque dur de 250Go avec, à minima, un dual boot GNU/Linux pour que les scolaires français ne soient pas « formatés » au windows überalles, (d'autant que nombre d'élèves utiliseront du GNU/Linux dans leurs études post-BAC), la région en est toujours incapable, malgré les années qui passent ! C'est même pire que cela puisqu'on observe actuellement un recul du Libre sur les serveurs de la Région, mais aussi côté clients, avec des postes universitaires où les administrateurs ne font plus l'effort d'installer et de configurer LibreOffice ou Firefox par défaut.

Un comble pour l'OS au manchot, né dans les universités ! Bref, c'est toute la France qui est en train de se faire envahir comme jamais, par un ennemi invisible qui utilise la ruse pour s'implanter. Ça fait 30 ans que cela dure, certes. Mais on atteint désormais des proportions dantesques dans l'absurdité, avec des politiques carriéristes qui de toute évidence ne sont même plus des gestionnaires...

Car rien ne justifie windows sur ces machines de lycée, avec les cours, exercices et devoirs migrés sur Moodle (plateforme en ligne de l'EN) et sur internet. C'est donc un non-sens absolu que de continuer à pousser les élèves dans les bras de microsoft, en les incitant à ouvrir un compte en ligne pour jouer à... minecraft ! Entre la région qui joue le rôle de rabatteur, et l'UE qui joue le rôle de dealer, plus personne ne semble choquer des abus évidents de position dominante du géant de Redmond, à commencer par un navigateur web maison imposé par défaut dans la barre des tâches, au détriment bien évidemment de Firefox ou de Falkon !

Qu'il est loin ce temps où l'UE avait réussi à imposer quelques choix, dans une version de seven N que personne ne vit jamais sur les étalages. Depuis windows 10, c'est open bar : l'éditeur fait désormais tout ce qu'il veut sur le poste client, dont des mises à jour foireuses qui bloquent ou plantent les machines. Et ça ne va pas s'améliorer avec la prochaine version déjà annoncée comme plus cloisonnée et plus esclavagiste, sans même aborder l'obsolescence programmée par l'éditeur, qui va en choquer plus d'un - mais ce n'est pas grave, puisque c'est le contribuable qui paiera...

Petite blagounette en passant : comment faire rire un GAFAM ? C'est très simple : en lui collant des taxes et des amendes, qu'il viendra récupérer illico sur votre dos en haussant ses prix !

Tout le non sens du régulateur européen résumé, le même qui a sanctuarisé la vente forcée matériel/logiciel en magasin, offrant nos rayons informatiques aux multinationales, malgré les qualités toujours plus évidentes et professionnelles des OS libres. Il faut croire que l'informatique est décidément le seul domaine dans lequel toute concurrence aux GAFAM est interdite par l'UE elle-même. Il suffit de comparer les budgets pharaoniques consacrés à acheter du GAFAM sur étagère, aux quelques miettes ridicules laissées aux Logiciels Libres (quand il y en a), pour s'en convaincre pleinement ! Les langues commencent d'ailleurs à se délier de plus en plus pour dénoncer la « colonisation » de notre informatique, et la bonne blague de ce fameux impôt sur les sociétés de 15% (la fameuse « taxe GAFAM »), dont le fonctionnement est tellement débile et absurde que les GAFAM en rient encore !

Mais revenons-en à nos scolaires, qui se retrouvent avec des autocollants de la région et de l'UE collés sur leur machine, alors que c'est bien le contribuable - et lui seul - qui a payé ce matériel, l'UE n'étant toujours qu'une pompe aspirante/refoulante, qui nous coûte 15 milliards d'€ par an, et la région n'étant toujours qu'un ensemble de fonctionnaires payés également avec nos impôts. Raisons suffisantes pour retirer au plus vite ces stickers de propagande !

Conclusion finale de la formidable efficacité de nos acheteurs régionaux : 0 vision écologique. 0 vision éducative. 0 souveraineté numérique. Mais 100% soumission aux GAFAM ! Encore toutes nos félicitations !

Maintenant ne soyons pas dupes : microsoft ne vise pas la jeunesse pour rien. Plus tôt vous rendez les gens dépendants de vos produits, plus paresseux ils deviendront à en tester d'autres ! Et malheureusement, cette logique se retrouve plus tard dans le milieu professionnel : plus les gens sont âgés, et plus ils rechignent naturellement à remettre à jour leurs connaissances, préférant garder des manières de faire totalement dépassées, qui leur font perdre de précieuses heures de travail, en les stressant inutilement ! Et oui : l'informatique évolue (et même très vite), et quand on en est encore au stade de construire sa table des matières ou de paginer un rapport à la main, il y a clairement un problème de connaissances et de remise à jour quelque part entre la chaise et le clavier !

Dans ce petit jeu de dupes sur la dépendance au fournissseur, nombre de français n'ont pas non plus compris l'arnaque de la location logicielle, qui va bientôt leur coûter des dizaines d'€ par mois ou par an, pour des logiciels dépassés et inutiles. Mais ce ne sera peut-être pas une mauvaise chose, dans le sens où cela les poussera peut-être à découvrir les alternatives libres et gratuites que nous proposons dans nos réunions informatisées depuis bientôt 20 ans ?!

Comprenez que plus tôt la jeunesse fera des cours de LibreOffice, Inkscape ou GIMP, plus d'argent et d'indépendance elle gagnera pour sa vie future, en plus d'apprendre réellement des logiciels complets et efficaces !

Nous espérons donc que les profs et parents avertis auront l'intelligence de faire découvrir GNU/Linux aux jeunes, histoire de bien leur montrer la différence entre une informatique libre, où l'usager garde la main sur ses données et sa vie privée, avec une informatique « sous influence de », où l'on paie pour se faire renifler le derrière, en plus d'être cloisonné dans son usage !

Et pour finir, rappelons, puisque cet édito concerne la jeunesse, que Valve propose également des dizaines de jeux compatibles GNU/linux ! Et côté logiciels éducatifs, on trouve aussi un GCompris pour les plus jeunes, réalisé par des enseignants ! Donc non : vous ne passerez donc pas pour un abominable parent tortionnaire si vous offrez à votre enfant autre chose qu'un PC sous windows ou mac - bien au contraire : il y gagnera forcément en intelligence et en indépendance ! La facilité immédiate n'est toujours qu'une leurre : l'informatique, n'est pas înée : elle s'apprend !

Comme toujours, nous serons ravis de vous accompagner dans votre installation et votre découverte de GNU/Linux, via nos réunions informatisées.

Nous espérons évidemment qu'un jour, cette mascarade annuelle de la Région cessera enfin, et que ceux qui ont la charge du denier public auront l'intelligence de remettre un coup de concurrence dans les machines. En attendant, on ne peut que constater que ceux qui nous vendent leur libéralisme et leur libre marché sont les premiers à trahir leurs principes. Et pire encore : ils ne cessent de signer toujours plus de contrats publics avec un fournisseur unique étranger, lequel en profite logiquement pour augmenter ses tarifs au fil du temps, et nous coûte donc, au final, « un pognon de dingue », pour reprendre une expression psychotique bien connue !

(permalien : )

Les éditos :

Mentions illégales ! A propos Plan du site Liens Ressources Compte LUG68 haut de pageHaut de page