Prudence juridique pour les utilisateurs Antidote

Vous avez un didactiel ou une astuce particulière concernant un logiciel, partagez votre expérience dans cette partie.

Prudence juridique pour les utilisateurs Antidote

Messagede HansTrappHeschAVelo » Mer 20 Sep 2017, 09:46

Bonjour,
Message ne pouvant concerner que les utilisateurs du logiciel canadien de lecteur-correcteur/lectrice-correctrice ANTIDOTE.
Affaire juridique au Canada. Elle porte sur les droits d'auteur. Publiée dans le magazine littéraire gratuit en ligne ActuaLitté.
Lien: https://www.actualitte.com/article/mond ... newsletter
Titre: Un dictionnaire qui avait oublié le terme “contrefaçon” est condamné
Descripteurs (pour gestion documentaire): Clément Solym - 19.09.2017 / Édition - Justice - contrefaçon dictionnaire logiciel - Druide Antidote logiciel - procès droits auteur
Chapeau et introduction de l'article : La société canadienne Druide Informatique, qui s’était ouverte en 2011 à l’édition de romans, fut poursuivie en justice l’année suivante par Québec Amérique. La plainte déposée par l'entreprise, également éditrice, avait poussé l’éditeur de logiciel et de livres à réagir... et depuis le juge comptait les points entre les avocats. Druide a fini par perdre.
Illustrez votre Antidote
Au cœur de la plainte, un produit spécifique de Druide, le dictionnaire Le Visuel. Ce dernier « intégré insère ses images directement dans le dictionnaire de définitions de votre Antidote et l’enrichit de milliers d’illustrations grand format ». Et sur la fiche produit, l’entreprise soulignait bien que « les illustrations, la terminologie, les définitions et les prononciations du Visuel intégré sont extraites du Visuel 4 des Éditions Québec Amérique ». Tout semblait donc en règle. Presque. [...]
Voir suite sous le lien.
Avec mes salutations cordiales et solidaires,
HansTrappHeschAVelo

P.S.: typographie du présent message
Je n'applique pas la règle typographique de France (Syndicat du livre, publication des correctrices et des correcteurs de Le Monde) selon laquelle un espacement doit séparer les signes de ponctuation double du texte qui précède. Je trouve que ne pas introduire cet espace est typographiquement plus rationnel (selon la typographie allemande et suisse alémanique). Le défaut d'espacement avant les signes typographiques doubles n'est donc pas ici à considérer comme une faute. Je préconise de faire de même pour la typographie francophone d'expression locale d'Alsace-Moselle (bien entendu sans nationalisme régionaliste creugneugneu et protofasciste aucun).
HansTrappHeschAVelo
 
Messages: 42
Inscription: Mar 11 Juil 2017, 14:47
Niveau: Débutant

Retourner vers Sur un logiciel

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron