Quitter le forum et retourner au site

Quand doctolib fait le ménage...

Lieu "à la mode" pour discuter et débattre sur les logiciels libres, les distributions linux, etc...
Avatar de l’utilisateur
le Manchot Masqué
Administrateur du site
Messages : 671
Inscription : lun. 26 mai 2008, 21:05
Distribution : Debian, Ubuntu
Niveau : Moitié plein !
Localisation : Guebwiller

Quand doctolib fait le ménage...

Message par le Manchot Masqué »

On avait déjà un édito qui rappelait que la plateforme est hébergée par amazon web services, rendant nos rdv de santé visibles des grandes oreilles américaines, avec des usagers qui ne sont pas mis au courant (f..k the RGPD) et n'ont jamais donné leur accord pour se faire tracer !
Voila maintenant que la plateforme détermine elle-même qui est un médecin ou pas...
https://www.ladepeche.fr/2022/10/26/nat ... 764555.php
Alors certes, l'outil est professionnel, et à ce titre, la société liée à la plateforme fait ce qu'elle veut de ses clients. C'est son droit.
Cela étant, on ne peut s'empêcher de penser à la censure des GAFAM, et à la gangrène de nos institutions par les sous-marins de labos.
Tout le monde connaît le métier de sourcier. Aucun scientifique n'arrive à expliquer que ces gens arrivent à détecter des veines d'eau situées à des dizaines de mètres de profondeur, avec de simples baguettes et quelques pendules. Et pourtant, ça marche, c'est connu depuis toujours, et ça ne viendrait à personne d'interdire le métier de sourcier parce que la science est incapable de comprendre ce qui se passe.
Alors je ne sais pas si les naturopathes ou sophrologues sont des médecines sérieuses ou des charlatans. Mais à partir du moment où des gens soulagent la douleur et les maux de nos concitoyens, a t'on vraiment besoin d'un diplôme d'état, de dizaines d'années d'études, et de vendre son âme au diable - euh non pardon : je voulais dire : aux labos ? ;)
Répondre